Chercheurs

Home Le Groupe Chercheurs

Le groupe de recherche en HTAP de Québec est composé de professeurs universitaires, de cliniciens et de fondamentalistes, aux expertises variées mais complémentaires et multidisciplinaires couvrant principalement l’épigénetique, le métabolisme, la réponse cellulaire au stress et la physiologie cardio-pulmonaire et de l’exercice. Ceci nous permet de réaliser des projets transdisciplinaires de l’étude du gène et de sa régulation jusqu’à l’établissement d’essais cliniques.

image-box
Sébastien Bonnet
image-box
Steeve Provencher
image-box
Roxane Paulin
image-box
Olivier Boucherat
image-box
François Potus

Le succès de notre groupe passe par le travail d’une équipe
de chercheurs, de professionnels et d’étudiants dévoués.
Chaque jour, chacun d’entre eux contribue à notre réussite.

Sébastien Bonnet, PhD

Sébastien Bonnet Ph. D., FAHA

Chercheur

Professeur titulaire, Faculté de médecine, Université Laval
Directeur de la Chaire de recherche du Canada en recherche translationelle en maladies vasculaires pulmonaires

Intérêts :
Hypertension artérielle pulmonaire (HTAP); maladie pulmonaire obstructive chronique; maladie coronarienne.

Cheminement professionnel

Après avoir complété un doctorat en physiopathologie vasculaire en France et un post-doctorat en biologie vasculaire en Alberta, Dr Bonnet s’est installé à Québec, en tant que professeur agrégé à la faculté de médecine à l’Université Laval et chercheur au centre de recherche de l’IUCPQ où il poursuit ses travaux de recherche dans le domaine cardiovasculaire.

Professeur Bonnet a été nommé Fellow de l’American Heart Association et directeur de la chaire de recherche en pathologies vasculaires avec remodelage. Ce titre, considéré comme l’un des plus grands honneurs dans la communauté scientifique, est attribué à des chercheurs qui ont démontré du leadership, de la créativité et des compétences exceptionnelles pour l’avancement de la recherche fondamentale et clinique dans le domaine cardiovasculaire.

Les travaux du professeur Bonnet ont conduit à la découverte du mécanisme qui provoque l’hypertension artérielle pulmonaire, une maladie mortelle qui frappe principalement les jeunes adultes. Son équipe a également repéré deux substances susceptibles de traiter efficacement cette maladie.

Description des travaux

Le groupe du Dr Bonnet utilise une approche multidisciplinaire et translationelle (du gène a la population) afin d’étudier les mécanismes moléculaire et cellulaire impliqués dans le développement des processus de remodelage vasculaire (HTAP et coronaire) et bronchique. Ces travaux ont permis l’identification à la fois de nouveaux marqueurs de risque, améliorant ainsi l’identification et la prise en charge des individus souffrant HTAP mais aussi de nouvelle cible thérapeutique comme Pim-1; miR-204 ou encore PARP-1 dans HTAP. Par ailleurs, de nombreux travaux conduits dans le laboratoire du Dr Bonnet visent à évaluer l’impact de ces cibles dans la MPOC et dans les maladies coronariennes qui possèdent de nombreuses similitudes avec HTAP.

La création récente par les Drs Bonnet et Provencher du groupe de recherche en hypertension pulmonaire, offre de nouvelles perspectives de recherche dans HTAP. En effet l’association de la recherche fondamentale et pré-clinique du Dr Bonnet à la recherche Clinique du Dr Provencher permet dès à présent la réalisation de projets de recherche du laboratoire au lit du malade ce qui accélérera sans aucun doute la découverte de nouvelles thérapies.

Prix et distinctions

2020:

2020: 3CPR Council Chair of American Heart Association (AHA), mission for 2 years

2019: Member of the scientific board of the 7th World Symposia on Pulmonary Hypertension (WSPHA), Orlando FL, USA, fev 2023

2019: Prix Yves Morin, décerné pour souligner la qualité de l’encadrement des étudiants des cycles supérieurs ou des résidents ainsi que la transmission de sa passion pour la recherche. Faculté de médecine de l’Université Laval

2019: Prix de reconnaissance, direction du programme scientifique du congrès annuel du Pulmonary Vascular Research Institute

2018: Directeur du comité de programme d’élection de l’American Thoracic Society (2018-2020)

2017: Directeur du comité SCILL de l’American Heart Association (2017-2019)

2017: Représentant nord-américain du Pulmonary Vascular Research Institute

2017: Prix de recherche du Pulmonary Vascular Research Institute

2015: Prix de recherche sur l’hypertension pulmonaire de l’European Respiratory Society

2014: Prix Louise Rousselle-Trottier décerné par la Fondation des maladies du coeur et de l’AVC-Québec pour son étude intitulée ” Role for DNA damage signalling in Pulmonary Hypertension”. Ce prix d’excellence est décerné au chercheur qui a atteint la plus haute note d’évaluation dans le cadre d’un projet de recherche sur l’hypertension.

2013: Prix “Jonathan Ballon” de la Fondation des maladies du coeur – Québec, prix d’excellence pour “Role of miRNAs in pulmonary hypertension”

2012: En nomination pour le Springer Junior Investigator Award du North American Vascular Biology Organization (NAVBO)

2011: Membre honoré et distingué de l’association d’hypertension pulmonaire

2011: Meilleur résumé de l’American Heart Association

2011: Nommé fellow de l’American Heart Association

2011: Prix du jeune chercheur décerné par la Société Québecoise d’Hypertension Artérielle (SQHA)

2010: Meilleur chercheur canadien du mois de décembre selon le CHR (Canadian for Health Research)

2010: Prix du jeune chercheur par Hypertension Canada

2010: Prix du jeune chercheur par Canadian Cardiovascular Society

2009: Prix du Cardiovascular Health Network (CHN) – Pfizer Canada, Grant for the Future

2009: Prix du meilleur résumé par l’American Heart Association

2008: Bourse salariale pour nouveau chercheur de la Fondation des maladies du coeur du Canada

2006: Prix Paul Mann pour la recherche translationelle

2005: Prix Fraser Mustard des Instituts de Recherche en Santé du Canada (IRSC)

2004: Prix pour jeune chercheur Courmand & Comoroe de l’American Heart Association

Subventions

IRSC: Replication stress and pulmonary hypertension: Role for checkpoint kinase 1 (2018-2023)

FMCC: Role for FOXM1 in DNA damage response and cell survival in pulmonary hypertension (2014-2017)(2017-2020)

CRC: Recherche translationnelle en maladies vasculaires pulmonaires (2015-2020)

IRSC : Role for miRNA in pulmonary hypertension (2012-2017)

CRC : Vascular remodeling diseases (2010-2015)

FMCC : miR-204 in pulmonary hypertension (2011-2014)

IRSC : Experimental therapies for vasculare remodeling diseases (2008-2013)

Steeve Provencher, M.D., M. Sc., FRCPC

Chercheur

Pneumologue
Directeur de l’axe de recherche en pneumologie au centre de recherche de l’IUCPQ-UL
Directeur, Programme d’hypertension pulmonaire
Professeur agrégé, Faculté de médecine, Université Laval
Chercheur

Intérêts :
Hypertension artérielle pulmonaire, physiologie de l’exercice, adaptation musculaire, hémodynamie, embolie pulmonaire

Cheminement professionnel

Après avoir complété sa spécialité en pneumologie et une maitrise en médecine expérimentale, le Dr Provencher a effectué 2 ans de formation postdoctorale en hypertension pulmonaire à l’Hôpital Antoine Béclère en France. Depuis son retour, il est directeur du programme d’hypertension pulmonaire de l’Université Laval à Québec. Son programme de recherche est orienté sur la physiopathologie de l’exercice, ainsi que les mécanismes conduisant au développement de l’hypertension artérielle pulmonaire.

Description des travaux

Le Dr Provencher travaille sur les mécanismes de l’intolérance à l’effort en hypertension artérielle pulmonaire. En collaboration avec son collègue, le Professeur Sébastien Bonnet, il s’intéresse également aux mécanismes conduisant au développement de l’hypertension artérielle pulmonaire, ainsi que la validation clinique de biomarqueurs de cette maladie. Ensemble, dans le cadre d’essais cliniques, ils évaluent actuellement les effets cliniques de deux nouveaux traitements issus de leur laboratoire en hypertension pulmonaire. Ses intérêts pour la physiopathologie de l’exercice et les biomarqueurs ont également conduit à la réalisation de travaux sur l’embolie pulmonaire, l’état post-pneumonectomie et la maladie pulmonaire obstructive chronique.

Prix et distinctions

Prix Yves Morin 2019, décerné pour souligner la qualité de l’encadrement des étudiants des cycles supérieurs ou des résidents ainsi que la transmission de sa passion pour la recherche. Faculté de médecine de l’Université Laval

Prix de reconnaissance, direction du programme scientifique du congrès annuel du Pulmonary Vascular Research Institute, janvier 2019

Récipiendaire d’une bourse FRSQ Sénior en tant que clinicien-chercheur de 2015 à 2019 intitulée: « Hypertension artérielle pulmonaire: une approche translationnelle et multidisciplinaire ».

Prix Jacques Leblanc (nominé), décerné au directeur de recherche s’étant le plus illustré par l’excellence de la formation offerte aux étudiants (2011).

Prix reconnaissance Marc Julien, décerné par les résidents en médecine interne de l’Université Laval (2011) en reconnaissance du travail remarquable fait au sein des hôpitaux d’enseignement auprès des résidents, du dévouement à ses patients, des compétences cliniques et la qualité des soins.

Prix François Brenot de l’European Respiratory Society (2004), récompensant le jeune investigateur le plus prometteur dans le domaine des sciences pulmonaires vasculaires.

Contributions et activités

Directeur de l’axe de recherche en pneumologie au centre de recherche de l’IUCPQ-UL

Membre du comité des guides de pratique canadiens sur les maladies vasculaires pulmonaires et des guides de pratique internationaux du World Symposium.

Président du comité de la recherche, PHA Canada

Éditeur associé de la revue European Respiratory Review et Respiratory Medicine & Research.

Membre du comité éditorial de la revue European Respiratory Journal et réviseur pour de nombreux journaux scientifiques.

Membre du jury d’organismes subventionnaires, incluant le Fonds de Recherche en Santé du Québec, PSI Foundation, Medical Research Scotland et Netherlands Asthma Foundation.

Plus de 150 conférences invitées dans des congrès provinciaux, nationaux et internationaux.

Organisateur de plusieurs congrès médicaux provinciaux, nationaux et internationaux.

Chef de la division pneumologie, département de médecine, Université Laval

Subventions

IRSC: BET inhibition in PAH: a phase 2 clinical trial (2019-2024)

IRSC: PARP inhibition in PAH: A Phase 1 clinical trial (2018-2021)

IRSC: RUNX2-related pulmonary artery remodeling and calcification in pulmonary arterial hypertension (2015-2020)

Roxane Paulin, Ph. D.

Chercheur

Intérêts:
Hypertension pulmonaire, défaillance cardiaque droite, métabolisme, chronobiologie, inflammation

Cheminement professionnel

Après avoir complété un Master de Biologie Moléculaire et Génomique et avoir reçu une formation de recherche fondamentale, Roxane s’est dirigée vers le laboratoire du Dr. Sébastien Bonnet pour effectuer un Ph. D.  en Biologie Cellulaire et Moléculaire. Elle a alors été exposée de façon continue aux principes de la recherche translationnelle visant à appliquer les découvertes fondamentales pour l’amélioration de la pratique clinique et le traitement des patients. Elle a pu mettre en évidence l’implication de l’axe oncogénique Src/STAT3/Pim1 dans l’étiologie de l’hypertension pulmonaire, montrer l’importance de cette voie de signalisation dans le diagnostic de la pathologie et proposer de nouvelles solutions thérapeutiques.

Elle a ensuite poursuivi en post-doctorat dans le laboratoire du Dr. Evangelos Michelakis, ou elle s’est intéressé particulièrement à la défaillance cardiaque droite, le plus important facteur de mortalité et morbidité dans l’hypertension pulmonaire mais aussi dans de nombreuses autres pathologies. Elle met un accent particulier à déterminer les paramètres responsables du fait que le ventricule droit répond de façon sous-optimale à l’augmentation des pressions.  En comparaison au ventricule gauche qui peut mettre plusieurs décennies avant de défaillir, la défaillance cardiaque droite peut survenir en quelques années seulement. Elle a pu mettre en évidence l’implication du facteur de transcription MEF2, qui en synergie avec des facteurs environnementaux comme l’inflammation, perturbent les voies de signalisation métaboliques et angiogéniques dans le ventricule droit compensé, entraînant une décompensation. Ce stage post-doctoral lui a aussi permis de spécialiser ses connaissances en métabolisme, dans le ventricule droit mais aussi dans les manifestations systémiques en HTAP. Elle a pu démontrer le rôle de la protéine SIRT3 dans le développement de l’HTAP et une association entre la présence de polymorphisme chez l’humain et le développement de l’HTAP.

Description des travaux

Aujourd’hui chercheure dans le le groupe, elle s’intéresse aux voies de signalisations qui régulent a la fois le cycle cellulaire, le métabolisme et l’inflammation, et qui offriraient une option thérapeutique intéressante pour corriger plusieurs aspects défaillants dans l’HTAP. Elle s’intéresse particulièrement aux voies de signalisation régulant l’horloge biologique, aux voies régulant le fonctionnement mitochondrial ainsi qu’a la réactivation du chromosome X.

Prix et distinctions

Prix de présentation jeune chercheur, congrès du Pulmonary Vascular Research Institute, janvier 2019

Bourse de voyage, congrès du Pulmonary Vascular Research Institute, janvier 2019

Subventions

Fonds d’excellence en recherche Apogée Canada – Sentinelle Nord (2019-2021)

IRSC: Prohibitin: acirculating mitokine involved in the pulmonary arterial hypertension syndrome (2016-2021)

HSF ERLI: RV-T cells axis in PAH (2016-2019)

Olivier Boucherat, Ph. D.

Chercheur

Intérêts:
Hypertension artérielle pulmonaire; développement pulmonaire et altérations

Cheminement professionnel

Olivier Boucherat a obtenu son doctorat en physiopathologie respiratoire en 2007 à l’Université Paris XII. Les travaux effectués pendant son doctorat avaient pour but l’identification des mécanismes moléculaires du développement du parenchyme pulmonaire et de leurs altérations dans deux pathologies fréquentes du développement : la hernie de coupole diaphragmatique et la dysplasie bronchopulmonaire du grand prématuré.

Il a ensuite effectué un stage post doctoral au Centre de recherche sur le cancer de l’Université Laval, explorant chez la souris les conséquences de la perte de fonction de différents facteurs sur le développement pulmonaire. Depuis 2015, Olivier a rejoint le groupe de recherche en hypertension pulmonaire afin de mettre à contribution son expertise dans l’étude des mécanismes responsables de l’HTAP associée à la fibrose pulmonaire.

Prix et distinctions

Prix Résumé/Poster jeune chercheur, congrès du Pulmonary Vascular Research Institute, janvier 2019

Bourse salariale nouveaux chercheurs de la Fondation des Maladies du Coeur 2018 (declinée)

Subventions

APQ-FQSR: Targeting PRC2 for treating PAH (2019-2020)

IRSC: Role of the lncH19 as a novel biomarker and therapeutic target in RV failure in PAH (2019-2024)

FRQS: Targeting mechanisms that drive PAH cells’ survival proliferation (2018-2022) (bourse salariale + subvention de recherche)

CMREF: Targeting replication stress coping mechanisms in PAH (2017-2019)

ATS: Forkhead-box (FOX) transcription factors in pulmonary arterial hypertension (2017-2019)

ENTELLIGENCE: Impact of Heat Shock Protein 90 inhibition in pulmonary arterial hypertension (2016-2017)

François Potus, Ph. D.

Chercheur

Diplômé de doctorat en biologie cellulaire et moléculaire, Université Laval

Intérêts:
(à venir)

Cheminement professionnel

De 2005 à 2007, il a réalisé, à l’université Jean Monnet de Saint Etienne, une première année du cycle d’étude médicale. De 2007 à 2009 il a effectué sa licence en biologie mention physiologie animale, végétale et microbiologie à l’université Blaise Pascal de Clermont Ferrand France. Il a aussi complété 4 mois cumulés de stages volontaires au centre hospitalier de Roanne qui ont abouti à la rédaction et l’amélioration du “protocole d’exploration dynamiques de Biochimie” présenté aux JIB à Paris.

De septembre 2009 à juin 2011, il a effectué son Master 1 de génétique et physiologie (mention assez bien) obtenu à Clermont Ferrand avec un stage de 3 mois sur “l’interaction entre le récepteur nucléaire orphelin ERR α et la protéine Bacurd II” dans l’équipe du Dr Vanacker à l’IGFL/CNRS UMR 5242/ENS de Lyon, France. Il a aussi effectué son Master 2 génétique et biologie de la cellule (mention bien) à l’Université Claude Bernard, Lyon 1 avec un stage de 9 mois dans la même équipe sur “la Régulation de la stabilité et de lʼactivité transcriptionnelle de ERRα par SPOP”.

Prix et distinctions

Bourse de voyage “Pulmonary Circulation”, American Thoracic Society (ATS), Philadelphie, Pennsylvanie, USA, Mai 2020

Prix du meilleur résumé “Jane Morse”, American Thoracic Society (ATS), Dallas, Texas, USA, Mai 2019

Bourse de voyage ‘Pulmonary Circulation”, American Thoracic Society (ATS), Dallas, Texas, USA, Mai 2019

Prix finaliste Jeune Investigateur “Cournand and Comroe”, American Heart Association (AHA), Chicago, Illinois, USA, Novembre 2018

Prix du meilleur résumé de l’American Thoracic Society (ATS), San-Diego, USA, Mai 2018

Bourse de voyage “3CPR Junior investigator”, American Heart Association (AHA), New-Orléans, USA, Novembre 2016

Tableau d’honneur de faculté des études supérieures, faculté de médecine 2017

Abstract Scholarship, ATS 2015

“2015 Cardiopulmonary Best Abstract Award” en tant que premier auteur du résumé scientifique ayant obtenu la meilleure évaluation de tous les résumés de la section cardio-pulmonaire du congrès international de l’American Heart Association. Le titre du résumé est: “Role for Mir-126 in Right Ventricle Failure in Pulmonary Arterial Hypertension”.

Bourse d’étude CRIUCPQ 2014-2015

Prix du Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS) pour la meilleure présentation orale à la Journée scientifique de la recherche universitaire du CRIUCPQ (5 et 6 juin 2014) pour sa présentation intitulée ” Rôle de miR-126 dans la décompensation cardiaque droite en hypertension artérielle pulmonaire “.

Prix James C Hogg 2014 remis par la Canadian Thoracic Society pour le meilleur abstract en recherche fondamentale soumis/présenté à l’ATS par un jeune investigateur du Canada.

Bourse de voyage “Young Investigator Travel Award”, American Thoracic Society, 2014

Bourse d’étude CRIUCPQ 2013-2014

Prix Young Investigator, Grover Conference, American Thoracic Society, Septembre 2013, Sedalia, Colorado, USA

Prix mérite, American Physiological Society, Cardiovascular section Research, Experimental Biology (EB) avril 2013, Boston, MA, USA

Premier prix pour présentation orale, niveau doctorat, Journée scientifique de la recherche universitaire du CRIUCPQ, Mai 2013

Prix Merck (rendu possible grâce au soutien financier de Merck), Journée scientifique de la recherche universitaire du CRIUCPQ, Juin 2012

  • Fond de démarrage de nouveau chercheur – 2020 à 2024